fr en CONTACT rss
Accueil du site > Français > Témoignages > Un travail d’équipe

Un travail d’équipe

- Quel est l’enseignant qui n’a pas rencontré dans sa carrière un enfant "dys sur dys" : dyslexique, dyspraxique, dysgraphique....

Une institutrice de primaire accepta un jour qu’un de ses élèves, gaucher en grande difficulté (dyspraxique, dysgraphique), non contrarié de la main mais de fait contrarié par le sens gauche / droite de la lecture et de l’écriture, écrive au moins l’ensemble des poésies de l’année sur cahier de papier calque, dans son sens d’ouverture, à savoir de droite à gauche. Les dessins correspondants faits par l’enfant furent collés sur la page de droite. Les comportements et les humeurs du garçon s’améliorèrent peu à peu....

Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, cela lui permis de davantage se sociabiliser : il investissait son espace dominant, affirmant son identité de gaucher, tout en donnant aux droitiers de son entourage la possibilité de s’adapter (le droitier retournera le calque pour lire dans le sens conventionnel, de gauche à droite) à ce qu’il était en train de devenir : un gaucher à l’endroit !

- Dernièrement, cinq mois avant ses épreuves de CAP-menuisier, un jeune de 17 ans me consulte pour les indications suivantes :

  • Gaucherie contrariée de la main ;
  • Lecture et écriture lentes ;
  • Difficultés cognitives (concentration, compréhension, mémorisation, restitution) particulièrement en Français, technologie et travail en atelier ;
  • Stress, peurs, angoisses, perte de la confiance en soi...

Quelle ne fut pas l’étonnement du professeur de français lorsque David présenta un "devoir maison" fait sur feuille de papier calque :
"Ah ! C’est plutôt curieux, mais du moment que tes exercices sont faits et que je peux les lire pour les corriger (sous entendu, en retournant le calque pour une lecture de gauche à droite), c’est l’essentiel".

Qui plus est, David trouva un réel confort à rédiger ses fiches de révisions sur calque :
"Cela m’a permis de mieux comprendre les stratégies demandées, de mieux les mémoriser. En fait, de relire de droite à gauche m’aide vraiment beaucoup. Globalement, je me sens plus sûr de moi, j’ai plus confiance en moi".


< Précédent : Une droitière contrariée libérée ! *   Suivant : Le papa d’un patient se découvre gaucher ! >

dernieres nouvelles

Formations à venir

Inscription

Témoignage

Rien qu'un "petit" détail

Acheter

Outils Gaucher-Droitier